En détail

Théorie de l'évolution Jean-Baptiste Lamarck


Jean-Baptiste de Lamarck (né le 1er août 1744, le 28 décembre 1829)

Le botaniste et zoologiste Jean-Baptiste Lamarck a développé sa propre théorie de l'évolution au début du XIXe siècle, bien avant Charles Darwin. La théorie utilisée de nos jours par le terme "lamarckisme" est basée sur l'hypothèse de base que les animaux peuvent transmettre leurs propriétés, qu'ils ont acquises au cours de leur vie, à leur progéniture. Lamarck a basé sa vue sur les conditions environnementales, qui chez les animaux déclenchent pratiquement un besoin intérieur d'adaptation.
L'exemple le plus courant pour illustrer la théorie de Lamarck est l'évolution du cou de la girafe. L'habitat de la girafe dans les steppes africaines est sec et l'approvisionnement en aliments à base de plantes est limité. Au fil des générations, la girafe a dû s'étirer pour se nourrir dans les zones de propagation des arbres, ce qui a allongé la longueur du cou. De génération en génération, les girafes ont transmis leurs colliers nouvellement acquis.
Le schéma est le suivant:
La nécessité pour les êtres vivants de s'adapter -> l'utilisation des organes conduit à l'enseignement supérieur -> les traits acquis sont transmis.
La théorie de Lamarck du point de vue d'aujourd'hui:
Du point de vue actuel, le lamarckisme est réfuté car le matériel génétique devrait changer en conséquence. Cependant, ce n'est pas le cas puisque les gènes ne changent pas en raison de l'utilisation ou de la mauvaise utilisation des organes.